Allocation de chauffage

Contexte

Suite aux augmentations successives du prix du pétrole, le gouvernement a décidé d'apporter une aide financière aux personnes disposant de faibles revenus chaque fois que les prix facturés au cours de la période de chauffe dépassent un montant déterminé. Cette aide prend la forme d'une allocation de chauffage permettant de subvenir partiellement aux frais de gasoil de chauffage de ces personnes. Il ne s'agit pas de l'octroi d'une aide sociale mais d'une mission complémentaire dont les CPAS ont été chargés.

Le public cible pouvant prétendre à l'allocation de chauffage est plus large que le public pour lequel les CPAS interviennent en général. En plus des bénéficiaires du revenu d'intégration et de l'aide sociale équivalente, d'autres catégories de personnes ont également droit à une allocation de chauffage sur base essentiellement de leur statut ou du montant des revenus bruts de leur ménage.

Il s'agit des catégories de personnes suivantes :

  • les enfants handicapés bénéficiant d'allocations familiales majorées,
  • les chômeurs de longue durée (depuis plus d'un an) âgés de plus de 50 ans,
  • les bénéficiaires du revenu garanti aux personnes âgées ou de la garantie de revenus aux personnes âgées (GRAPA ou RGPA),
  • les bénéficiaires d'une allocation de remplacement de revenus pour personnes handicapées,
  • les bénéficiaires du revenu d'intégration,
  • les bénéficiaires d'une aide financière équivalente au revenu d'intégration,
  • les bénéficiaires de l'intervention majorée.